• Accueil
  • Les plus beaux villages de la Sicile

Les plus beaux villages de la Sicile

Les plus beaux villages de la Sicile
iStock.com/J2R

Cet article est une collaboration avec Guides de voyage Ulysse

De Monterosso Almo jusqu’à Cefalù, chacun des villages siciliens qui s’alignent sur les côtes de la Méditerranée ou se dressent dans l’arrière-pays trouve une façon de se démarquer. Tantôt l’ambiance du passé invite à la flânerie, tantôt l’architecture traditionnelle inspire un moment de contemplation. Partout, c’est l’émouvante authenticité de la Sicile que l’on se plaît à découvrir sans aucune modération, un jour à la fois. De village en village, voici un itinéraire de rêve

Jour 1
Monterosso Almo – Ferla – Palazzolo Acréide 45 km

Véritable jardin d’éden, Monterosso Almo jouit d’une situation enviable dans les montagnes. Rendez-vous sur la place San Giovanni pour sentir battre le cœur du village, puis prenez la route de Ferla. Situé sur un plateau planté d’amandiers et d’oliviers centenaires, ce village renferme un remarquable ensemble de bâtiments ecclésiastiques qui s’imposent comme de très beaux exemples du baroque sicilien. À Palazzolo Acréide, vous trouverez les vestiges d’un théâtre grec et d’un temple d’Aphrodite qui méritent le détour.

Jour 2

Palazzolo Acréide – Castelmola – Savoca 160 km

Rendez-vous ce matin à Castelmola. Balcon naturel surplombant Taormina, l’endroit jouit d’une vue vertigineuse sur la mer Ionienne et sur la côte calabraise, avec une douce brise méditerranéenne en prime. Poussez votre exploration ensuite jusqu’à Savoca, où vous risquez de vous retrouver dans un décor familier puisque Francis Ford Coppola y a tourné, dans le petit Bar Vitelli, quelques scènes du film Le Parrain.

 

Jour 3 

Savoca – Milazzo – Castroreale 100 km

Milazzo vous invite à profiter de son front de mer en faisant une belle passeggiata avant d’entamer l’ascension des escaliers de la côte San Domenico pour vous rendre à la citadelle militaire héritée des Aragonais qui, encore aujourd’hui, veille sur cette petite ville, porte d’entrée des îles Éoliennes. Dirigez-vous ensuite vers l’arrière-pays pour atteindre Castroreale, symbiose d’art et de nature. Les panoramas sur Milazzo et les Éoliennes, conjugués aux œuvres de marbre du village, en font un incontournable.

 

Jou4 4

Castroreale – Novara di Sicilia – Montalbano Elicona 75 km

Cap sur Novara di Sicilia, juchée sur un éperon rocheux. Celle qu’on appelle aussi le « Triomphe des Pierres » s’enorgueillit de ses pavés historiques et de ses façades de palais tous en pierres provenant des carrières locales. Poursuivez jusqu’à Montalbano Elicona, le « Tibet de Sicile », où Frédéric II d’Aragon venait passer l’été dans son palais royal, toujours bien conservé.

 

Jour 5

Montalbano Elicona – Castiglione di Sicilia – Sperlinga 135 km

En matinée, dirigez-vous vers Castiglione di Sicilia, charmant village perché entre les gorges du fleuve Alcantara et l’Etna. Ses ruelles fleuries, flanquées de somptueuses églises baroques, pourraient toutefois vous faire oublier l’une des pièces architecturales les plus intéressantes de l’époque byzanto-sicilienne : une chapelle qui se trouve aux portes de la ville. Poursuivez ensuite jusqu’à Sperlinga, où vous admirerez un beau château du Moyen Âge et un étonnant ensemble de grottes artificielles creusées dans la roche et reliées entre elles par des escaliers tortueux taillés de mains d’homme.

 

Jour 6

Sperlinga – Gangi – Petralia Soprana – Geraci Siculo 50 km

Roulez vers Gangi, de laquelle émane un doux parfum de montagne, avec, comme toile de fond, le plus haut sommet de l’île. N’hésitez pas à franchir la muraille pour pénétrer dans le cœur médiéval, puis rendez-vous à Petralia Soprana, qui surplombe la Sicile occidentale. Terminez la journée à Geraci Siculo, oasis de verdure située aux portes du Parco Regionale delle Madonie, où vous prendrez le temps de faire une randonnée pour vous imprégner de la beauté du paysage.

 

Jour 7

Geraci Siculo – Cefalù 
50 km

Faites route vers la côte, en direction de Cefalù. Terre de légendes, terre d’histoires, Cefalù vous offre son regard sur la Méditerranée et sa vue sur les Madonies. Profitez de sa grande tradition d’hospitalité sicilienne imprégnée de l’apport des cultures normande, mauresque et byzantine, chacune venue façonner à sa façon le visage de cette magnifique petite ville côtière. La montée sur la Rocca qui surplombe Cefalù est aride, mais la récompense est grande : un panorama grandiose!

 

Quand y aller?

Toute l’année, mais de préférence au printemps ou en automne lorsque le temps se fait plus doux. 

Texte tiré du livre Italie – 50 itinéraires autour du monde, par un collectif d'auteurs Ulysse.

La playliste
En direct de 18:30 à 20:01
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.